Témoignages de Femmes Cervin

Conquise par CERVIN

Monsieur,

De retour à Nantes, nous tenons à vous remercier de votre accueil et de votre disponibilité lors de notre visite de votre entreprise.

Nous avons beaucoup apprécié comment, avec vos équipes, vous avez allié tradition, modernité et féminité... Vous incarnez le dynamisme, la qualité et la créativité du tissus des entreprises françaises et je trouve que c'est un message d'espoir que d'en constater son implantation sur le territoire français.

Je tiens à vous dire aussi combien je suis ravie de mes nouvelles acquisitions. Le porte-jarretelle cheverny s'avère extrêmement confortable et seyant. La formule "l'essayer est l'adopter" lui correspond tout à fait. En toute modestie, je dois dire que vos bas habillent les jambes à la perfection. C'est à la fois un grand plaisir et un grand moment que de les porter...

Avec nos remerciements réitérés, nous vous envoyons tous nos vœux de réussite dans vos nouveaux projets ainsi que nos meilleures salutations,

 

 


Témoignage d'une femme Cervin: CERVIN et moi, comme une évidence

J’aime les bas, passionnément, les vrais en nylon et leurs petits frères extensibles, les vrais pour porte-jarretelles et ponctuellement leurs amis les auto-fixants,  les classiques « fully fashionned » et leurs descendants plus fantaisistes… J’aime les bas, donc je les collectionne quelque peu et dès qu’un nouveau  modèle  sort, il me le faut ! Enfin, cela c’était « avant » : avant d’avoir porté les produits d’un grand nombre de marques, avant d’avoir choisi mon camp, avant  d’avoir pris un abonnement aux productions de l’Arsoie, fussent-elles celles de Cervin ou celles fabriquées sous licence.

La première raison de ce choix est la qualité irréprochable du produit : jamais en ouvrant une pochette je n’ai trouvé un fil tiré ni même un défaut de repassage. J’ai pu comprendre pourquoi en assistant au contrôle qualité lors d’une visite sur site : rien, absolument rien, n’est laissé au hasard. La haute qualité implique aussi une texture toujours agréable au toucher comme au porter, quelle que soit la matière du nylon à la soie en passant par le tissage extensible. De surcroît, sans aller jusqu’à prétendre que je couche sur une planche à clous, je peux témoigner de la solidité de ces nylons-là puisqu’ils résistent à la gigoteuse trépidante que je suis (je dois l’avouer, j’en ai portés un jour avec des bottes de sécurité S5… aucun accroc à déplorer en fin de journée) !

Ma seconde motivation est la taille. Mettons de côté pour le moment les bas extensibles et concentrons-nous sur les bas nylon : les tailles, selon les marques, ne prennent pas en compte les mêmes paramètres (ni d’ailleurs n’utilisent la même unité) ; pour compliquer un peu la chose, nos jambes ne sont pas toutes identiques, on trouve des galbes très différents d’une femme à l’autre. J’ai donc choisi Cervin car j’y ai trouvé ma taille exacte, qui ne varie jamais d’un modèle à un autre comme cela peut se produire ailleurs.

Bien entendu, « souvent femme varie », il me fallait donc aussi du choix ; cette variété doublée d’une qualité de fabrication constante, je ne l’ai trouvée que dans les produits de l’Arsoie. Pour chaque occasion je peux sortir de mes tiroirs les bas Cervin qui correspondent parfaitement à mes attentes, du plus fin pour l’été (les Capri en 7 deniers, une prouesse) au plus chaud pour les gelées, du plus sobre pour une réunion professionnelle au plus fantaisiste pour une soirée ludique, du revers plat à la large dentelle, avec ou sans couture, couture classique ou métallisée... le plus difficile reste de choisir !

Enfin, « estrangers » cessez là votre lecture, le chauvinisme n’y est pas exactement pour rien : seule manufacture de bas restée totalement cévenole, seule ayant survécu à l’hécatombe de la mondialisation, innovant sans cesse pour rester debout et fière, parcourant le monde à la recherche de machines anciennes et dotée d’une philosophie de travail ressemblant trait pour trait à celle que je tente de préserver dans ma propre entreprise, l’Arsoie ne pouvait que me séduire.

Cervin, pour moi, c’est l’assurance que les bas que j’ai achetés m’iront à la perfection et seront conformes à l’image que j’avais vue sur la pochette, c’est le sans-souci, le gain de temps et, cerise sur ce gâteau déjà fort appétissant, la fierté de porter une marque française et cévenole.

Par Cassiopée



Témoignage d'une femme Cervin: ... Passionnément, à la folie!!

Maman et femme active… mariée et mère de deux enfants, je suis une femme comme vous en croisez chaque jour !  J’adore la belle lingerie, les talons hauts… et les bas, indispensables accessoires à mon sens !

Cela n’a pas toujours été le cas, tout a commencé par une formidable rencontre, avec celui qui partage ma vie encore aujourd’hui ! Passionné de lingerie lui aussi, de pin’up et de tenues des années 50-60… (je vous parle de cela il y a 20 ans déjà, du temps ou la mode n’était pas au vintage !), il m’a fait découvrir sa passion et m’a rendue au fil du temps aussi accro que lui.

Mes premiers bas étaient des stay’up, nous adorions découvrir les boutiques de lingerie et nous en ressortions toujours avec un ensemble (SG, tanga et PJ) et une ou deux paires de bas pour agrémenter le tout ! A l’époque je n’étais pas fidèle à une marque, la couleur, un motif ou quelques deniers guidaient mon choix ! Bien souvent j’ai été déçue (un bas qui tourne, une taille inadaptée, un aspect décevant, trop de fragilité…) Bref rien d’engageant ! Je sélectionnais donc 2 ou 3 marques dont la qualité était  « acceptable » ! Jusqu’au jour où…

Je me souviens de ce jour ou en rentrant du travail un cadeau joliment emballé m’attendait sur ma commode (celle où je range tous mes trésors !)… dessus figurait un doux billet sur lequel on pouvait lire : «  Pour la plus belle des femmes et la plus jolie des mamans ! »

Je m’empressais donc d’ouvrir mon paquet… deux paires de bas nylon s’y trouvaient ! Je me souviens avoir admiré la pochette puis déballé avec soin une paire… elle ne tarda pas a venir gainer mes jambes et deux jarretelles se fixer à chaque revers ! Devant mon miroir je me regardais, admirais la transparence du nylon, soulevais ma jupe pour ajuster le revers… ils étaient visuellement parfaits, je sentais leur douceur et leur soyeux, je me voyais belle, féminine, avec du charme et de la sensualité.

Depuis ce jour, c’est avec un immense bonheur que je porte la même marque… vous l’aurez compris cette marque n’est autre que Cervin !! Après avoir testé de nombreuses paires et de nombreux modèles, il faut avouer que ces bas sont d’une qualité irréprochable, avec un très large choix (pas ma faute si je suis souvent en retard… difficile de choisir !) un rapport qualité/prix imbattable puisque je peux les remettre plusieurs fois !!! Un mélange de douceur, de transparence, de finesse… et de solidité en font des bas d’exception !

Fan de bas nylon, je dirais à toutes les femmes qui hésitent : investissez dans un serre-taille 6 jarretelles (cf « Rivoli » par exemple sur ce site avec ses attaches métalliques !) et faites l’acquisition de deux ou trois paires de bas… vous n’avez que l’embarras du choix, mais avec la qualité de ces bas (et ce, dans chaque modèle !) votre choix sera toujours le bon !... nul doute que, comme moi, vous ne jurerez plus que par cette marque et vous ne pourrez plus vous en passer… et oui c’est le risque ;))

A toutes les réticentes de la jarretelle, Cervin a également pensé à vous avec un large choix de bas jarretières et de collants… réalisé avec tout le savoir faire du plus grand fabricant français mondialement reconnu, qui n’a de cesse de nous offrir le meilleur du meilleur ;))… sa politique pouvant se résumer ainsi : «un produit rare pour une femme rare » car chez Cervin ils savent que nous sommes toutes des femmes rares ! ;))

Une inconditionnelle,

Par Legs